Relation avec le directeur ou la directrice de thèse

Discussions de toutes les phases de l'aventure doctorale, de la décision de se lancer à la soutenance

Questions de méthodologie, d'organisation & de rédaction - Rapport avec la direction de thèse - Choix du Jury - Préparation de soutenance, etc.

Relation avec le directeur ou la directrice de thèse

Messagepar eliabar » 20 Juin 2012, 10:49

Dans un article parlant du parcours de thèses, Anne Dupanloud, sociologue, décrit ainsi ce qu’elle appelle la «configuration relationnelle», entre le thésard et son directeur : « De manière générale, la souplesse institutionnelle de la formation doctorale laisse une marge de manœuvre considérable à la négociation avec son directeur de thèse. Cette collaboration interindividuelle (…) oriente de manière déterminante le parcours de thèse. Il arrive souvent qu’au lien doctoral s’ajoute une relation professionnelle (…) Cette situation de dépendance professionnelle (…) peut, d’une part, inciter l’assistant-doctorant à ménager certaines susceptibilités et, d’autre part, l’inscrire dans une filiation de pensée à la fois contraignante et réconfortante. (…) La manière dont le professeur perçoit et se comporte avec son assistant, la confiance et l’estime plus ou moins grande qu’il lui porte, la marge d’autonomie qu’il lui laisse, ses propres disponibilités temporelles, l’intérêt plus ou moins vif pour l’objet de la thèse, (…) ses propres stratégies professionnelles, sa conception des rapports hiérarchiques, ses plus ou moins grandes préoccupations pour la relève (…) sont autant de facteurs qui interviennent dans cette complexe et dynamique relation. (…) Il est néanmoins inexact de penser le lien au directeur de thèse comme une relation unilatérale. » (Parcours de thèse, Anne Dupanloup, in Carnets de bord n°2 – 2001 – pp. 49-53).

Qu'en pensez-vous ? Comment se porte votre relation à votre directrice ou directeur de thèse ?
Avatar de l’utilisateur
eliabar
 
Message(s) : 38
Inscrit le : 17 Novembre 2011, 12:24

Re: Relation avec le directeur ou la directrice de thèse

Messagepar trilol » 13 Novembre 2012, 11:50

Le relation directeur/doctorant est souvent perçue comme une relation de pouvoir, à tort à mon avis, car le directeur engage lui aussi une part de son crédit dans la thèse du doctorant qu'il dirige. Il tient de fait une part de responsabilité dans ce qui y est énoncé. S'il est évident qu'il existe un rapport "d'autorité" (ce qui est différent du pouvoir), il devrait donc y avoir un rapport de complicité. Le sentiment d'infériorité du doctorant, et inversement de supériorité du directeur, est souvent le fait d'une intériorisation excessives des structures hiérarchiques de l'université. Combien de fois n'ai-je pas été témoin des "courbettes" des doctorants face à leur directeur, des formules de politesse et cette déférence zélée qui manifestent la glorification du statut indépendamment de l'homme. La relation avec le directeur est l'occasion d'un échange intellectuel, pas d'un échange de faveurs et de déférence feinte. Si vous vous sentez obligé de multiplier les marques de politesse et les relances timides pour (enfin) vous faire relire, c'est que votre directeur n'est pas au fait de ses obligations. Il est donc important que cette relation soit encadrée par un contrat où sont fixés les devoirs des deux parties. Ce document commence à se généraliser mais il n'est pas toujours suivi.
trilol
 
Message(s) : 2
Inscrit le : 13 Novembre 2012, 11:26

Re: Relation avec le directeur ou la directrice de thèse

Messagepar trilol » 13 Novembre 2012, 11:54

un article qui traite assez bien de ces questions: Le couple directeur/doctorant : rencontre, aspirations et communication… http://act.hypotheses.org/1974
trilol
 
Message(s) : 2
Inscrit le : 13 Novembre 2012, 11:26

Re: Relation avec le directeur ou la directrice de thèse

Messagepar elgé13 » 30 Novembre 2012, 13:09

En fait, il ne faut jamais perdre de vue que si le directeur de thèse représente une opportunité (de soutien financier, de direction scientifique, etc), les doctorant(e)s représentent des compétences, une force vitale, un nouveau projet, la possibilité de publier conjointement, etc.

La relation prof/doctorant sera toujours assymétrique : le prof est fixe dans l'institution, le doctorant de passage, le prof est patenté (reconnu par les pairs), le doctorant pas encore. Toutefois, il ne faut jamais sous-estimer la valeur marchande d'un ou une doctorant(e). Les doctorant(e)s ont une capacité de négociation qui ne doit pas être sous-estimée. Pas surévaluée non plus évidemment. Mais elle permet une certaine marge de manoeuvre.

Après, il faut composer avec le rapport hiérarchique et la manière dont le prof perçoit ce rapport. Certains prof sont plus dictatoriaux que d'autres.

Le maître mot, je crois, est discussion.
Avatar de l’utilisateur
elgé13
 
Message(s) : 7
Inscrit le : 11 Octobre 2012, 09:23

Re: Relation avec le directeur ou la directrice de thèse

Messagepar eliabar » 04 Décembre 2012, 11:30

Merci, super cet article, je le mets en ligne sur FB!
trilol a écrit:un article qui traite assez bien de ces questions: Le couple directeur/doctorant : rencontre, aspirations et communication… http://act.hypotheses.org/1974
Avatar de l’utilisateur
eliabar
 
Message(s) : 38
Inscrit le : 17 Novembre 2011, 12:24


Retour vers L'espace-temps du doctorat



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron