Tenir son timing ?

Discussions de toutes les phases de l'aventure doctorale, de la décision de se lancer à la soutenance

Questions de méthodologie, d'organisation & de rédaction - Rapport avec la direction de thèse - Choix du Jury - Préparation de soutenance, etc.

Re: Tenir son timing ?

Messagepar Aléa » 07 Juin 2013, 10:40

Pour les question "après", il me semble que c'est utile d'avoir une réponse "de bon sens" préparée afin d'éviter de se confronter existentiellement à la question à chaque fois qu'elle est posée :D

Le fait de repousser de deux moix une échéance, en lettres / sciences humaines est plus la norme que l'exception, il me semble. Tant que l'on avance concrètement pas à pas, c'est ce qui compte: un jour la montagne est gravie et on peut rendre le pavé à sa direction. Donc, autant que possible, laisser de côté la culpabilisation vu que c'est normal (de repousser) et qu'en plus ça ne fait que compliquer les choses pour toi en ajoutant de la pression inutile.

Il y a aussi cette pratique de mise en scène de soi très fréquente chez les jeunes chercheur-e-s (et les plus vieux :twisted: ) de "vouloir faire impression" quand on parle, de mettre en avant ce que l'on sait, d'être assertif et sûr de soi, plutôt que de mettre l'accent sur les doutes, sur ce l'on ne sait pas, etc., donc on compare généralement ses propres doutes et limites avec une version "mise en scène bétonnée" des connaissances des autres. Je crois qu'il est important de ne pas trop se comparer et de simplement faire bien ce qu'on a à faire, étape après étape de la carrière.

Emma, tu y es presque en tout les cas; c'est une raison d'être fière plus que tout autre chose. C'est vraiment la dernière ligne droite (compare avec tout ce que tu as déjà accompli depuis le moment ou tu as pensé faire une thèse). Essaie de ne pas trop de poser de meta questions et de juste mener à bien les derniers pas.

Et profite aussi un peu du soleil et du lac 8-) , ça aide à renouveller les énergies et à relâcher un peu la pression
Avatar de l’utilisateur
Aléa
 
Message(s) : 83
Inscrit le : 20 Novembre 2011, 09:33

Re: Tenir son timing ?

Messagepar deribaup » 07 Juin 2013, 19:02

Emma Bovary a écrit:Vous savez... je dois vous avouer que c'est surtout l'idée du voyage- vacance post- thèse qui me motive!!!!

Et c'est normal selon vous que je n'aime pas des questions telles que: "Et après? Tu penses de faire quoi après?".

Ca vous arrive aussi?


Personnellement, moi parfois c'est l'apéro pour ma soutenance qui me motive... pas sure que cela soit dans les livres: comment finir votre thèse, mais ça peut aider d'avoir une motivation, quelque qu'elle soit.

Quand à ta deuxième question, je dirais que c'est normal. J'ai toujours eu l'idée d'avoir trois t-shirts à vendre aux doctorants:

1: Quel est ton sujet de thèse?
2: Quand penses-tu finir?
3: Qu'est ce que tu penses faire après?

Et ces trois questions on les détestes suivant la période dans laquelle on est, voir parfois, on les detestes les trois en même temps.
deribaup
 
Message(s) : 52
Inscrit le : 27 Avril 2012, 15:47

Re: Tenir son timing ?

Messagepar syberia » 07 Juin 2013, 19:19

Une petite réponse en image trouvée sur cielmondoctorat:
http://cielmondoctorat.tumblr.com/post/52127300919
Quand un jeune doctorant me demande ce qui se passe après la thèse


tumblr_mb866jK6QA1rrc78e.gif


Ca pourrait être un début de piste...
syberia
 
Message(s) : 11
Inscrit le : 04 Avril 2013, 10:48

Précédent

Retour vers L'espace-temps du doctorat



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron